Ma vie de poleuse…

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

Et oui, depuis peu j’ai une nouvelle passion qui me prend beaucoup de temps… La pole dance… Qui l’aurait cru. Moi qui est été dispensée d’EPS toute ma vie scolaire, moi qui n’ai jamais aimé le moindre sport, moi qui suis du genre upra méga complexée… Et là, depuis octobre, révélation ! Que dis-je, révolution ! Quelques cours m’auront convaincus d’acheter une barre pour m’entraîner tranquillement à la maison…

Depuis pas mal d’année, ce sport titillait ma curiosité. Grâce, souplesse, figures acrobatiques, j’admirais (et admire toujours) les prouesses des poleuses. En octobre dernier, j’ai donc décidé de me lancer, de « tâter » la difficulté. Bougre, c’est difficile, ça fait mal et acquérir la force nécessaire n’est pas chose aisée. Mais au fur et à mesure des cours, je suis devenue complètement addict. Et de par cette addiction, est venue la frustration de ne pas pouvoir m’entraîner chez moi. Alors ni une, ni deux, décembre arrivait, je m’emparais de mon plus beau stylo et décidais de faire une liste que j’ai soigneusement adressée au père noël à mes pères noël (ouai moi je suis comme ça j’en ai plusieurs), car j’ai été hyper sage (si si je te jure) et que je la méritais bien cette barre (si si j’en suis sûr !). Et 2 semaines avant noël, ma pole arriva, et ma passion s’amplifia…

Je vais maintenant répondre aux questions que l’on me pose à chaque fois que je parle de cette discipline.

Et je vais commencer par la question que tout le monde pose, y compris les petits n’enfants. Je me permettrai même de citer ma « pitite » nièce « pourquoi tatie Sarah n’a pas de vêtements ? ». Et bien, cher tout le monde, chère nièce, si tatie Sarah est aussi dénudée c’est pour simplement mieux adhérer à la barre. Les différentes parties du corps et en particulier la peau, sert de « grip ». Ainsi je ne glisse pas systématiquement et ne me casse pas tout le temps la figure au sol… D’où la praticité d’être en tenue légère. Mais autant te dire qu’il m’a fallu un certain temps pour me dévoiler et me mettre en brassière. Au début, c’était legging et débardeur, pas moins !

« La pole c’est pour les strip-teaseuses nan ? » Je pourrai même cité mon homme qui m’a sorti, du but en blanc après lui avoir annoncé que je m’y mettait « Ah, tu vas faire un truc de p**e ??? » Bein naaaaannnn pas du tout !!!!! Quel cliché… Il y a différents styles de pole dance, à chacune son style. Pour ma part, je ne suis pas du tout attirée par la pole strip-tease, léchage de barre et frottage de fesses… Je recherche d’avantage la performance artistiques et les acrobaties aériennes.

« Moi de toute façon je ne suis pas sportive, je suis trop vieille et je n’y arrivait pas ». Hep hep hep, c’est quoi cette fausse excuse et ce pessimisme agressif ? Je ne suis pas une adepte de cette fameuse citation « quand on veut on peut » mais quand on veut, on doit. On se doit tout de même d’essayer ! Et si ça nous plait, on se doit de persévérer ! Comme cité plus haut, je n’ai jamais fait de sport de ma vie, à part 2 ans de danse quand j’étais petite (mais vraiment petite), depuis, le néant… Si tu as vraiment envie d’essayer, quelque soit ton âge (je vais inexorablement vers mes 32 ans, je ne suis plus toute fraîche), quelque soit ton passé sportif et quelque soit ta silhouette, fonce, les cours d’essai sont généralement gratuits !

« Où puis-je essayer ? Et combien ça coûte ? ». Il faut se renseigner mais il existe de plus en plus d’écoles, et toutes ne se valent pas. Je vais certainement tester une deuxième école dans les semaines à venir, trouvant le niveau, la rigueur et le professionnalisme assez faible dans mon école actuelle (beaucoup de cours annulés), mon but étant de progresser rapidement. Le coût, entre 60 et 80 € par mois, pour 1 cours collectif par semaine, en fonction des écoles. C’est un sport relativement cher qui m’a aussi incité à faire un caprice clairement assumé pour obtenir ma barre…

« J’image que ça fait mal ? » Oooohhh oui ma petite, des bleus tu en auras, de la souffrance tu subiras, au dalmatien tu ressembleras… Je ne te mentirai pas la dessus. Par contre, le corps s’habitue rapidement, aujourd’hui, je ressens nettement moins la douleur. Peut-être, aussi, que tu ressentiras quelques courbatures… Normale !!! Peut-être aussi que tu te blesseras… Saloperie de nerf coincé qui m’a valu deux semaines de repos… Oui je me suis blessée, oui j’ai trop forcée, mais quand on aime, on est même prêt à se faire mal…

Bon trêve de blablas et place à l’action. Si tu souhaites voir à quoi je ressemble quand je fais de la pole, je te laisse regarder la vidéo… Soit indulgente, rappelle toi que je n’en fait que depuis peu de temps… Et si tu as des questions, n’hésite pas, je me ferai un plaisir de parler de cette passion !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *